Versione solo testo - Eurocin G.E.I.E., 23 novembre 2017
Torna alla versione grafica - home

Joseph Durandy



Cuneo, 23 novembre 2017
ultimo aggiornamento: 31.01.2013



Coopération socio-culturelle



default image

JOSEPH DURANDY


Contenuto pagina

Joseph Durandy a été un personnage très connu pas seulement en France mais aussi dans la province de Cuneo.

Au XIX siècle il est chargé d’examiner plusieurs projets concernant la chemin de fer Cuneo-Nice, soit en considérant le développement dans la Vallée Roya, au Paillon et dans la Vallée Vesubie. Son avis a été tout de suite très clair: la solution la meilleure était la première, à réaliser par un système des «longues tunnels». La ville de Vintimille au sujet avait quelques soucis parce que devenant Nice la «tête de ligne», pour la ville de frontière il y avait le risque d’avoir un rôle plus faible.

L’histoire de cette ligne ferroviaire qui traverse le sud des Alpes, souligne le lien entre l’ingénieur Durandy et la ville de Cuneo, une syntonie devenue de plus en plus forte pendant ses voyages en Piémont, en province de Cuneo, et son séjour estival dans la ville de Borgo S. Dalmazzo et par la grande amitié avec le député subalpin Marco Cassin, depuis longtemps président de la Chambre de commerce de Cuneo. Les propriétés immobilières sont un ultérieur lien avec la ville de Cuneo et en 1890, Durandy achète Palazzo Delvecchio, avec d’autres immeubles face à Corso Nizza.

Grâce à son rôle de président du Conseil Général des Alpes Maritimes, et aux situations historiques favorables, il a été un personnage important dans la recherche d’une unité commerciale, touristique et de la redécouverte des traditions du territoire des Alpes de la Mer, notamment Nice et Cuneo, avec le fort souhait de travailler ensemble, au delà et ici des Alpes.

 

Les informations sont tirées de la publication:

“Joseph Durandy (Guillaumes 1834 - Borgo San Dalmazzo 1912) - président du Conseil Général des Alpes Maritimes et pionnier de la région transfrontalière entre Nice et Cuneo” de Denis Andreis, dont la version en italien a été dirigée par le prof. Walter Cesana.

 

L’image utilisée est tirée de la couverture de la publication (photo Garaffi - Cuneo)



Aiutaci a darti un servizio migliore
Valuta la qualità dei contenuti di questa pagina



Non � presente alcun ufficio di riferimento per questa pagina

[ inizio pagina ]